Notre pépite E-bike avec Lapierre dans l’Atlas


Par Lucile
7 juillet 2023

Lapierre, Captain Wild et Pierre-Alain c’est un trio gagnant, plus de doutes là-dessus.

Un beau petit mélange entre des passionnés de vélo, des aventuriers (pas que) du dimanche et un sportif ambitieux… Et paf, ça fait un trip Enduro E-bike dans l’Atlas marocain !

Et comme on aime partager nos aventures, quoi de mieux qu’un retour de notre dernière team revenue tout droit de quelques jours dans l’Atlas marocain ? Allez, sers-toi un thé à la menthe, enfile les babouches et bonne lecture !

L’aventure Lapierre x Captain Wild

« Un nom, 3 générations, une même passion » – Lapierre

Pour nous, Lapierre c’est un peu au vélo ce que doit Millet à l’alpinisme… Et pouvoir imaginer à leurs côtés des trips Outdoors c’était pour nous autant de plaisir que réussir un beau petit bunny hop sur les singles arpentés pendant la pause dej’.

On s’y est attelé fort, et on est fières de pouvoir aujourd’hui compter Lapierre dans notre répertoire de marques emblématiques avec lesquelles on travaille.

Depuis 1946, il s’en est passé des choses chez Lapierre depuis les tests aux allées du parc de la Colombière… (Dijon, Bourgogne – le berceau de la marque). Voir les choses en plus grand, c’était la vision des 3 générations qui se sont succédées et qui ont su développer l’image de la marque ! Et en termes de vision du futur, ils ne sont pas mauvais !

C’est quoi les expériences Lapierre ?

Nous c’est au Maroc qu’on a décidé de faire rouler les machines, et on a tout de suite trouvé un terrain d’entente pour faire vivre aux passionnés de la marque et du sport un séjour qu’ils ne sont pas près d’oublier !

L’e-bike Enduro Atlas marocain

On ne va pas te refaire l’histoire… Et puis on est déjà bien occupé à imaginer les prochains trips avec la marque. Mais on te comprends, nous aussi la première fois que Pierro nous à dit vaguement ce qu’il était en train de nous concocter on a eu envie d’en savoir plus, alors tu peux retrouver tous les détails ici.

Le résumé est simple : 6 VTT à assistance électrique Lapierre, le pionnier du VTT en Suisse, la culture locale, l’Atlas marocain comme terrain de jeu et la touche Captain Wild en finition. C’est la recette de ce trip réussi.

Pendant 5 jours, la team a pu arpenter les meilleurs singletracks du pays et faire chauffer les cuisses au pied des plus belles montagnes du continent nord-africain. Mais le made-in Captain Wild ne s’arrête pas là… Et par manque de bon reblochon sur place on à demandé à Pierre-Alain de nous dénicher les meilleures adresses pour rassasier nos pédaleurs et des logements qui sortent du lot pour leur en mettre plein la vue !

Et pour assurer un plaisir total et une liberté de mouvement, l’acheminement des bagages d’un hébergement à un autre a été assuré en voiture. On les voyait mal pédaler avec leurs 10kg sur le dos 😉

Les + Lapierre

Parlons peu, parlons bien. C’est sur des Overvolt AM 500 et dans des shirts techniques de la marque que notre team Enduro a découvert les espaces marocains. Des VTT polyvalents, pour tracer des belles trajectoires en descente en se concentrant sur le paysage.

Bichonnés à l’atelier de Pierre-Alain par Rachid, il étaient prêts pour nos cyclistes dans les vallées marocaines. “Le matériel était très bien entretenu, assistance au top! Très réactif ” – Chloé

Le spot

C’est là qu’on comprend qu’on n’a pas juste choisi un point au hasard sur la carte. L’atlas marocain, ça en fait rêver plus d’un ! Symbole du pays, ce sont des centaines de km de pistes et singletracks que tu peux dérouler dans le coin. Montagnes ou déserts, pas le temps de s’ennuyer : il y en a pour tous les goûts. La preuve en photo 😉

Le Captain local

Pierre-Alain et le VTT c’est une longue histoire d’amour ! Après une expérience en compétition sur route, il s’installe en 1992 au Maroc et permet à tous les passionnés de découvrir le pays pédales sous les pieds. Quelque chose nous dit que le « rallye des moniteurs » 2 années auparavant avait marqué notre Captain… Pas de doute qu’il serait l’homme de la situation !

L’unanimité est faite, et à la fin du séjour il est même gracié par le groupe qui le qualifie de « gentil pour un suisse » en nous recommandant de le remercier avec quelques bouteilles de champagne…

« P.A, a été pro jusqu’au bout, de la connaissance du pays, du terrain, des habitants, technique jusqu’à s’adapter au groupe et aux situations. Sachant qu’on était de 25 ans à 60 ans avec tous des niveaux différents, mais avec la même envie de se faire plaisir, de partager et de profiter du moment présent. » – Chloé

Les sudistes au Maroc

«Un nom, 3 générations, une même passion » – toujours Lapierre

On l’avait senti, cette histoire avec Lapierre allait marcher. De 25 à 60 ans, voilà le beau mix qui s’est retrouvé autour de la même passion du vélo, une histoire de famille aussi… On ne va pas se mentir, notre joli groupe a également su se retrouver autour de l’apéro ramené tout droit du sud ! Une étape immanquable de chaque journée. On se demandait pourquoi Ali et Rachid avait tant de mal à monter les sac sur le toit de la voiture…

L’ascension du bonheur

Les débuts semblaient roots, nous confie la team. C’est vrai que descendre les valises du toit de la voiture pour se changer en plein milieu du désert et des dromadaires… ça n’arrive pas tous les jours.

Mis dans le bain dès la sortie à l’aéroport pour tester les vélos, ils étaient prêts pour les 4 jours qui allaient suivre, et quel programme !

De la Bergerie d’Ali jusqu’à l’hôtel 5 étoiles Scarabeo Camp, Nos 6 clients ont pu voir le pays sous tous ses aspects, la preuve en image :

“La bergerie chez Ali est à 2000 mètres d’altitude, pas de pollution de bruit, ni de lumière, visuel, un point de vue magnifique. Sans compter le frère d’Ali, Nourdine authentique et vrai, un bon jeune. Très belle leçon de vie et un retour à l’essentiel. »

“finir dans un lodge 5 étoiles ouffissime”

Au total, c’est pas loin de 160km et 3400m d+ qu’ils ont parcouru sur leurs Overvolts… De quoi dire qu’ils ont vu le Maroc hors des sentiers battus. Le tips du Captain pour un premier voyage dans le pays ? Ne rentrer chez soi que quelques jours après la fin du trip pour profiter pleinement et garder quelques jours pour visiter les endroits touristiques certes, mais aussi typique de Marrakech, lieu de fin du séjour ! En plus, Pierre Alain est sur le coin pour les bonnes adresses…

Bref, un premier séjour vélo en groupe pour eux, et on a hâte de les revoir sur une prochaine date 😊

👉 Découvrir le Séjour

 

Captain Wild et le vélo, toute une histoire

Nos séjours vélo

On vous a présenté un de nos séjours outdoor favoris, mais la liste est longue ! Chez Captain Wild il y en a pour tous les goûts. Enduro, VTTAE, VTT, route que ce soit en France, Italie, Ouzbekistan… Il y a de quoi te mettre l’eau à la bouche. Le point positif ? tu les as au bout du doigts en cliquant, viens jeter un oeil ici !

L’équipe et ses bicyclettes

Au bureau, même ceux qui n’ont pas plus de courage qu’une chips molle se sont résignés… Cet été ça sera VTT. On collectionne les vélos dans le bureau si bien qu’on a dû instaurer des règles, ça devenait compliquer de se concentrer avec Axel qui nous narguait constamment avec ses dernières sorties ! Et c’était sans compter sur Seb, notre trader inconditionnel de vélo toujours prêt à faire la meilleure affaire.

Je te l’assure, on pourrait faire un roman avec toutes les histoires du Captain à vélo. D’ailleurs, un deuxième volume à été publié après le canapé à flanc de falaise.

Mais je pense qu’on peut s’arrêter avec celle-là, qui en dit long sur l’esprit Captain Wild :

🔗 “Comment Escalader une falaise à vélo ?” – Lire L’article